Zoom sur les maux de dos et les manières de les soigner

À l’heure actuelle, les maux de dos sont l’un des maux les plus répandus à travers le monde. Pourtant, il est tout à fait possible de les combattre. L’action commence bien évidemment par le diagnostic, c’est-à-dire la détermination des causes possibles suivies des traitements et des préventions y afférentes. Décryptage !

Quels sont les symptômes de maux de dos ?

Les douleurs de dos sont généralement d’intensité variable. Elles peuvent être insidieuses ou brutales, inflammatoires ou mécaniques, localisées ou diffuses, vives ou lancinantes, constantes ou fluctuantes. De même, elles durent parfois quelques jours. C’est le cas des maladies aiguës. Mais celles chroniques peuvent se prolonger plusieurs mois. Les maux de dos peuvent en outre être diurnes ou nocturnes selon leurs causes respectives. Également, certains positions ou efforts sont susceptibles d’aggraver la situation selon la nature de la maladie.

Maux de dos : quels sont les facteurs de risque ?

Certains facteurs sont capables d’aggraver ou bien de provoquer des maux de dos. De prime abord, le surpoids et le tabagisme sont des facteurs majeurs. Il en est pareil pour la grossesse où la femme doit supporter un surpoids à l’heure où ses hormones impulsent un relâchement des tissus musculaires. Le manque d’activité physique ou encore le surentraînement avec des exercices mal adaptés sont également susceptibles de développer certains maux de dos. Il en va de même pour les mauvaises postures au travail et le port de chaussures à hauts talons pour les femmes. Enfin, sans que personne ne s’en rende compte vraiment, le stress prolongé est aussi une source de maux de dos.

Les différents maux de dos et leurs traitements

  • Lumbago

C’est une douleur qui survient de manière brutale au niveau de la région lombaire, soit la partie basse du dos. Le lumbago est parfois occasionné par une contracture musculaire intense ou encore par un faux mouvement. Ce mal se manifeste principalement par une douleur aiguë généralement intense, souvent accompagnée d’une sensation de blocage de la région lombaire et de craquements. Le lumbago se traite dans de nombreux cas par des anti-inflammatoires et des antalgiques classiques. Le médecin pourra également prescrire des médicaments qui relaxent les muscles comme les myorelaxants. Un repos prolongé est déconseillé. Bien au contraire, une reprise de la marche est de mise dès lors que la douleur s’avère supportable.

  • Hernie discale

Pour rappel, les rachis se constituent d’un empilement de vertèbres. À travers chaque vertèbre, il y a un disque intervertébral. Ce dernier joue un rôle d’amortisseur entre chacune des vertèbres. Un débordement d’une partie de ce disque à travers le bord des vertèbres donne lieu à la protrusion discale. La hernie discale se produit notamment lorsqu’une partie du disque se retire de sa loge pour aller comprimer les racines nerveuses ou la moelle épinière. Cette maladie se manifeste par des douleurs du dos, des névralgies plus ou moins intenses pouvant entraîner une paralysie du nerf atteint. Son traitement se repose sur l’administration d’antalgique, des décontractants musculaires et d’anti-inflammatoires. Également, une intervention chirurgicale peut s’imposer.

  • Arthrose

L’arthrose, aussi appelée lombarthrose, est définie comme le résultat d’une usure précoce du cartilage, ce qui provoque des symptômes douloureux au niveau de la partie basse du dos. Cette maladie concerne notamment les articulations qui sont soumises à des forces de tension majeure, soit celles situées entre les vertèbres. Il s’agit principalement d’une maladie chronique qui évolue insidieusement et très lentement. L’arthrose ne peut pas être guérie. En revanche, il est possible de soulager les douleurs qu’elle entraîne. Son traitement se base sur la prise d’antalgiques et le repos. Le médecin prescrit très souvent du paracétamol et des anti-inflammatoires. Certains exercices comme la flexion des hanches et le gainage sont également recommandés pour limiter les douleurs.

  • Sciatique

La sciatique ou névralgie du nerf sciatique est une douleur qui débute au niveau des lombaires. Se poursuivant au niveau des fesses, puis dans la face supérieure de la jambe pour ensuite se diviser derrière le genou, cette maladie est susceptible de provoquer un trouble moteur et sensitif. Il est d’ailleurs possible d’avoir de la difficulté à la marche accompagnée d’une sensibilité relativement faible au niveau de la jambe. Le traitement de la sciatique consiste à soulager l’inflammation du nerf par des antalgiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Également, les myorelaxants s’imposent afin de décontracter les muscles. Il peut en outre être conseillé de porter une ceinture lombaire pour mieux soulager les tensions musculaires. Dans les cas les plus graves, une injection locale de corticoïdes par un rhumatologue, voire une intervention chirurgicale, peut être envisagée.

Quand consulter ?

Dans la majorité des cas, les maux de dos s’avèrent inoffensifs. Ils peuvent alors être traités par des médicaments spécifiques comme l’ibuprofène ou par des exercices spéciaux. Toutefois, si les douleurs se prolongent durant plusieurs semaines, il est de mise de se faire examiner par un professionnel de santé. C’est notamment le cas si les douleurs sont associées à des symptômes particuliers. Il s’agit, entre autres, d’une sensation de faiblesse, de picotements,  de douleurs dans la région pubienne ou dans les jambes, d’un engourdissement au niveau des jambes ou des bras, d’une paralysie des membres ou encore d’un développement d’une incontinence urinaire ou fécale. De même, le recours à un médecin s’impose si la douleur ne s’affaiblit pas en position couchée, ou pire, si elle s’intensifie au moindre mouvement.

Quelques mesures de précaution

Il est tout à fait possible de prévenir la plupart des maux de dos en adoptant au quotidien quelques bons réflexes. En premier lieu, il est de mise d’adopter des postures adaptées à toutes les tâches quotidiennes. Il faut éviter, entre autres, de faire le dos rond et de se pencher vers l’avant lorsqu’on porte des objets lourds. Sur le siège au bureau ou dans une voiture, il convient de maintenir le dos bien droit. Lutter contre la sédentarité en pratiquant régulièrement une activité sportive est également important. Par la même occasion, on maîtrise le poids. En dernier lieu, bien gérer ses stress est crucial dans le cadre de la lutte contre les maux de dos.

Renewing Health © 2019