Purificateur d'air

Faut-il un purificateur d’air dans la chambre de bébé ?

Nombreux sont les bébés et les enfants sensibles aux allergies causées par les particules nuisibles. Face à cela, les parents préfèrent utiliser un purificateur d’air pour préserver la santé de leurs petits. Bénéfique pour la santé de ces derniers, cet appareil présente toutefois quelques limites.

À quoi sert un purificateur d’air ?

Procurant de l’air frais, sain et agréable à respirer, le purificateur d’air sert à éliminer les microparticules polluantes. Il met tout individu à l’abri de différentes maladies, car il supprime les pollens, les bactéries, les poussières, les allergènes des acariens, les virus, les poils des animaux de compagnie, etc. Grâce à cet appareil, les odeurs organiques et désagréables de tout logement, telles que la fumée de cigarette, les odeurs de cuisson ou la pollution de la rue, disparaissent.

À l’aide d’un code couleur, le niveau de contamination de l’environnement peut être connu. De plus, c’est la qualité de l’air qui détermine la vitesse de fonctionnement du matériel. Il capte l’air ambiant des pièces, puis le filtre en rejetant à l’intérieur de l’habitat un air sain et pur.

Opter pour un appareil peu bruyant

Installé à l’intérieur de tout logement, le purificateur d’air est bénéfique pour les personnes sensibles, comme les bébés ou les enfants sujets aux allergies ou souffrant d’asthme ou d’autres maladies respiratoires. Lorsqu’il est placé dans la chambre de bébé, il améliore son oxygénation, et donc, sa qualité de sommeil. Pour être efficace, il doit être utilisé quand le petit est dans la pièce ou tous les jours, 24 heures sur 24.

Il vaut mieux opter pour un appareil peu bruyant, étant donné qu’un bruit exagéré risque d’endommager l’ouïe du bambin. Certains enfants sont d’ailleurs très sensibles au bruit émis par cet équipement pendant la nuit. C’est pour cette raison que certains purificateurs d’air sont dotés d’une fonction « nuit ». Il est possible de consulter le guide d’achat sur https://air-pur.info/purificateur-d-air-enfant/ pour dénicher le bon produit.

Les limites de cet outil

Pour ne pas tomber sur le bébé ou l’enfant, le purificateur d’air doit être placé dans un endroit stable, notamment à même le sol. Néanmoins, avant d’utiliser ce type d’appareil, il est important de savoir qu’il peut avoir des répercussions sur le développement des tout-petits. Effectivement, cet outil qui se charge de protéger ces derniers des molécules polluantes empêche leur système immunitaire de fonctionner correctement. Le corps n’est pas donc stimulé pour produire des anticorps, ce qui peut rendre tout bambin dépendant de cet appareil.

La majorité des purificateurs d’air se servent de champs électriques ou de la photocatalyse pour supprimer les polluants. Pourtant, ces technologies entraînent une émission d’ozone ou d’éléments cancérigènes. De plus, n’ayant pas encore fait l’objet d’analyses montrant leur efficacité, ces appareils ne sont pas dotés de l’agrément de l’ASEF ou Association Santé Environnement France. Ils ne sont également pas approuvés par l’ANSES ou l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation. Cela est dû au fait que les informations publiées par les fabricants ne suffisent pas à certifier leur usage, notamment dans la chambre de bébé.

Related Posts

Renewing Health © 2019